Étapes A-Z pour transformer un sous-sol ordinaire en style industriel chic (Partie #1)

Qui ne rêve pas d’un sous-sol bien pensé et confortable? Suivez avec nous les étapes de A-Z pour transformer un sous-sol ordinaire en quelque chose de pas banal du style industriel chic!

Étape no 1 l’existant

Je vous laisse jeter un œil sur ce que c’était. Une image vaut mille mots.

Notre devise pour ce projet: avoir un maximum d’effet avec un minimum de frais. ( je dirais même plus, un minimum d’effraie)

Étape no 2 le plan

D’abord, nous dressons un plan à l’échelle de ce qui existe déjà afin de bien voir tout ce qui est possible de garder. Vous avez deviné, le foyer reste mais on le rhabille.
Non, on ne déplace pas l’escalier puisque tout bien considéré nous voulons conserver une chambre et celle qui existe est bien située.

Vite! enlevons le mur central qui cache toute la lumière, on est bien d’accord. J’aimerais que la salle familiale profite de la lumière cachée dans l’atelier.
Maintenant, il nous faut une salle de bain, une salle de lavage, un atelier, un coin télé, un bel espace près du foyer et un joli coin bar. Vous vous dites qu’on en demande trop? Et non! Tout y est!

L’escalier étant au cœur de notre affaire, nous avons décidé d’y mettre un bon budget. Nous avons fait appel à un artisan ferronnier pour construire l’ossature de notre escalier de fer qui soutiendra les marches en bois. Un beau gros “beam de fer” ça fait industriel.

Attention, il faut toujours s’entourer de professionnel pour construire un escalier car il y a un tas de normes à respecter et, que vous le vouliez ou non, vous restez responsable des accidents qui se produisent sous votre toit.

Après avoir dessiné le plan existant. On dessine le plan de ce qu’on veut construire. Un plan reste une idée générale en rénovation parce que, plus souvent qu’autrement, il y a des ajustements à faire en cours de route. Donc, pour notre projet voici les plans.

Autre point important; la plomberie. Évidemment, c’était impossible de garder le gros tuyau de toilette en plein milieu de la nouvelle salle de bain même en essayant de le cacher dans un mur. Je le sais, j’ai tout essayé. On le déplace!

Plans pour transformer un sous-sol

Plan du sous-sol existant

Plans pour transformer un sous-sol

Plan du sous-sol final

Étape no 3 la démolition

C’est le cauchemar, la partie la plus horrible, la démolition!

Je vous passe les odeurs et les découvertes du passage des mulots. C’est une job de bras! Bravo à Patrice, Dominique et Marc-Antoine.

Après la démolition, pas le temps de s’asseoir, il faut préparer la venue du plombier et il aura besoin des murs pour mettre ses tuyaux. Vous vous dites “Ouf! ils sont loin des murs là!” et vous avez raison!

Il faut couler le ciment pour fermer le plancher. Combien de poche de ciment pensez-vous? Quarante poches de 60 lbs à prendre dans le camion dehors et à descendre au sous-sol. Il faudra brasser le ciment qu’on mélange à l’eau et étendre ce mélange sur le sol, à la pelle.
C’est dans ces moments-là que j’aime ma job de bureau.

Vous voyez le tuyau déplacé? Et d’autres bouts de tuyaux qui dépassent vers le mur du fond, oui le plombier est déjà passé une fois, mais il va revenir. Avis aux néophyte de la rénovation, le plombier vient toujours minimum deux fois. Une fois pour le “ruff” et une fois pour la finition. Et le plombier coûte cher parce qu’il trimbale avec lui tout un assortiment de matériel et d’outils. C’est un professionnel irremplaçable qui garantie son travail. On ne lésine pas sur ses frais.

Patrice a étendu de ses mains habiles tout le ciment avec un 2X4 (on le voit délaissé sur un tas de roche, seul avec sa pelle, je parle du 2X4 ).
Prochaine étape; monter les murs. On ne construit que ceux dans lesquels passera la plomberie, rien ne sert de courir il faut bâtir à point.

Suivez les étapes de notre rénovation dans notre prochain article…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *